"http://www.noelshack.com/up/aac/logo-641dc39c59.png"
Univers Animes Index du Forum
Univers Animes
Forum permettant d'échanger ses points de vue, de faire connaitre l'univers nippon, d'exprimer ses talents de dessins, graphisme,...
 
Univers Animes Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: [OS] Le Voleur de Coeur ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Univers Animes Index du Forum -> section Yaoi! -> La section: lecture...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shura Snowblood
graphiste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: Sous un cerisier fleurit
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq
Moyenne de points: 0,50
points: 12

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 12:42 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

Le Voleur de Cœur
 

    1er Février 2009 - 19h02
    « L'information vient de tomber ! Demain soir le tableau « Summertime » d'Edward Hopper va être dérobé à dix-neuf heures trente ! Il vient tout juste d'être offert au musée de Tokyo ! Mais le plus étrange c'est que la carte qui annonce ce vol est signée par l'illustre voleur Moon ! Ce vol marquera alors son grand retour après trois ans de silence ! » hurlait le poste de télévision dans tous les foyers de l'archipel japonais. Au même moment, dans le commissariat le plus proche du musée les policiers couraient dans tous les sens. Les chefs de section beuglaient les ordres. Dans la précipitation, de nombreux papiers furent égarés, jetés par mégarde. Pas un seul policier ne restait tranquille. Les coups de téléphone affluaient pour savoir si c'était la vérité, si Il allait vraiment refaire surface. Dans tout ce brouhaha, la porte s'ouvrit dans une discrétion fantomatique. Un ange tout de blanc vêtu pénétra dans le bâtiment. Il était si différent de tous les policiers affolés, si différent et pourtant ! Pas un ne semblait le voir. Il se faufilait entre eux, esquivant avec élégance les pressés. Il parcouru d'un bout à l'autre le commissariat et frappa avec force à une porte pour qu'on puisse l'entendre dans tout ce bruit.
    « Bon sang, qui c'est dans toute cette pagaille ? Entrez ! » hurla-t-on de derrière la porte.
    Il ouvrit la porte et vit un homme bien en chair, costard-cravate beige, chapeau de même couleur et cigare aux lèvres. Il semblait vieux au vue de ses mains flétries et de sa pilosité grisonnante.
    « T'es qui toi ? lança-t-il d'un ton agressif. Dégage de là, gamin.
    - Excusez-moi monsieur mais, je suis le commissaire Midnight. On m'a envoyé ici en même temps que le tableau.
    - Ah ? On veut se débarrasser de vous en Angleterre ?
    - Non... Nous n'avons simplement aucune confiance en la police japonaise.
    - Espèce de... !
    - Je vous prierais de modérer vos propos envers Monsieur Midnight. déclara un ange noir.
    - Qui t'es toi ? Son toutou ?
    - Eh bien... Si on veut. »
    Le commissaire pesta. D'un caractère plutôt fier, il ne supportait pas qu'un « jeunot » puisse lui donner des ordres. Midnight, Drew de son prénom, avait de courts cheveux noirs avec deux mèches plus longues devant qui voilaient parfois ses yeux azurés. Son teint pâle était encore bien plus pâli par ses vêtements immaculés. Seule une cravate noire, rappelant ses cheveux, tranchait avec le blanc de son costume. Drew était d'assez petite taille mais finalement semblait normal au pays du soleil levant. A ses côtés Law Starknight, le majordome de sa famille - qu'il considérait bien plus comme un ami que comme tel. Law avaient des cheveux mi-longs roux sans en avoir les tâches sur le visage. Il possédait des yeux émeraude perçants qui glaçaient les sangs tant ils étaient inexpressifs. Il portait, contrairement à Drew, un costume du plus beau des noirs qui éclaircissait sa peau pourtant plus colorée que celle de son maître. Faisant une tête et demi de plus que Drew, beaucoup de japonais le regardait comme une curiosité. Autant dire qu'il ne passait pas inaperçu. De-même, la grande beauté de Drew ajoutée à l'exquis exotisme de Law n'arrangeait pas les choses. Les japonais les prenaient souvent pour un couple, ce qui avait le don d'énerver Drew qui pestait alors en silence.
    « J'ai entendu dire que « Summertime » allait être volé... Est-ce vrai ?

    - Oui, par Moon. Ah c'lui-là ! Cinq ans que je le traque ! Demain c'est ma chance ! »
    Le commissaire s'esclaffa bruyamment en annonçant à tord et à travers que cette fois-ci, c'était la bonne. Drew soupira et, poussant Law dehors, il partit en claquant la porte. Une fois dehors il éclata :
    « Nan mais c'est quoi ça ? Et c'est avec ça que je dois collaborer ? Ils veulent ma mort à Londres ou quoi ?
    - Calmez-vous Monsieur Midnight.
    - Oh toi arrête avec tes « monsieur Midnight » ! Je t'ai dis cent fois de m'appeler Drew ! On est amis non ?
    - Ou... Oui. Excusez-moi.
    - … Law...
    - Hm ?
    - Je le sens très mal ce boulot. »

    2 Février 2009 – 12h26
    « Bien ! Le cours est terminé pour ce matin. Bon appétit.
    - Merci ! »
    Le professeur quitta la salle et toute de suite après un brouhaha se fit entendre. Plusieurs groupes se formèrent : des garçons dans un coin, des filles dans un autre, et au milieu, un groupe mixte composé de joyeux lurons. Parmi eux une jeune lycéenne différente des autres : en effet, ses cheveux étaient étrangement argentés.
    « Hey, Tsubomi ! T'es fait quoi à tes cheveux ?
    - Mais je te l'ai déjà dit Kyo ! C'est du na-tu-rel !
    - Comment ça se fait ?
    - Je ne sais pas. Les médecins disent que ça pourrait être dû à un problème génétique ou à une maladie.
    - Tu as d'autres complications ?
    - Non.
    - Alors ça va ! »
    Kyo lui tapa amicalement dans le dos. Cela surpris Tsubomi et ils en rirent tous. Mais ils furent interrompus par des cris stridents de lycéenne.
    « Vous avez entendu ? Moon revient !
    - Han ! Quelle silhouette il a !
    - J'aimerais trop voir son visage !
    - Han ! » soupirent les filles en l'imaginant.
    Les garçons jalousaient ardemment Moon qu'ils surnommaient « le voleur de cœur ». Le groupe de Tsubomi riait de tout ça.

    2 Février 2009 – 17h38
    La fin des cours venait de retentir. Tsubomi s'éclipsa en un clin d'œil. Elle courait comme une bête, avec la vitesse du jaguar et la beauté des félins. Elle allait tellement vite qu'en passant la grille elle ne vit pas les deux personnes qui arrivaient à sa droite. Elle tenta de s'arrêter mais ne fit que ralentir. L'un des deux hommes, vêtu de noir, passa devant l'autre pour empêcher Tsubomi de le toucher. Finalement, elle percuta l'homme aux habits noirs. Il tomba à la renverse et elle tomba sur lui. Le second homme, tout de blanc vêtu, s'accroupit près de l'homme en noir et releva vite Tsubomi pour s'occuper de l'autre homme. Il le prit par les épaules pour l'aider à se lever.
    « Est-ce que ça va Law ?
    - Oui monsi... Drew.

    - Bien... Et vous mademoiselle ?
    - Ah euh oui !
    - Vous vous êtes écorchée le genou.
    - Hum ? Ah oui... Ce n'est pas grave, je... »
    Elle n'eut le temps de terminer sa phrase que Law et Drew lui bandaient le genou avec un mouchoir de soie. Ceci fit rougir Tsubomi qui se sentit honteuse.
    « Comment vous appelez-vous mademoiselle ?
    - Tsubomi Tsuki. Et vous ?
    - Je suis Drew Midnight et voici Law Starknight.
    - Je suis son chi... (Law se fit marcher sur le pied par Drew) majordome !
    - Vous êtes étrangers ? Vos noms sont étranges mais vous parlez bien japonais.
    - Oui, nous sommes anglais.
    - Oh ! Je vois.
    - Bien, sur ce, excusez-nous mademoiselle, nous devons y aller. »
    Drew fit un élégant baisemain à Tsubomi et partit avec Law sur les talons. Celle-ci rougit en les regardant partir. Elle soupira puis se reprit.
    « Allons bon ! Je vais être en retard ! »

    2 Février 2009 – 18h29
    « Ah ! Commissaire Midnight. Soyez le bienvenu au musée.
    - Oui, je suis un peu en retard.
    - Ne vous en faites pas, il reste une heure avant l'heure annoncée par Moon.
    - Puis-je voir le tableau ?
    - Oui, suivez-moi. »

    2 Février 2009 – 18h43
    Tsubomi entra précipitamment chez elle.
    « Bonjour maman ! »
    Elle monta les escaliers en courant, ouvrit la porte de sa chambre, jeta son sac sur son lit, en prit un autre et descendit l'escalier.
    « J'y vais maman !
    - Oui, tu vas être en re... elle est déjà partie... Quelle énergie ! »
    Tsubomi courait du plus vite qu'elle le pouvait. Elle regarda sa montre.
    « Ah ! Dix-huit heures cinquante-trois ! Vite ! »

    2 Février 2009 – 18h53
    « Bon... Vous avez bien compris ?
    - Oui commissaire Midnight !
    - Alors tous en place ! »
    Les policiers se dispersèrent. Drew regarda sa montre à gousset en argent. Dix-huit heures cinquante-quatre. Il la referma et regarda « Summertime ». Law arriva à ses côtés.
    « Le dispositif est en place.
    - Bien, merci Law.
    - Ce tableau, il venait d'entrer en notre possession, non ?
    - En effet. Les États-Unis l'ont offerte à l'Angleterre il y a tout juste six mois. Et le voilà déjà partit.
    - C'est affligeant !
    - Consternant ?


    - Oui, aussi... »
    Drew soupira. Il porta sa main à sa poche et constata qu'elle était vide. Ah oui,
pensa-t-il alors. Je l'ai laissé à la fille de tout à l'heure.
    2 Février 2009 – 19h16
    Les caméras de télévision étaient déjà devant le musée, ainsi que toute une foule qui espérait pouvoir apercevoir Moon, le voleur de cœur de Tokyo. Tsubomi arriva derrière eux et jura.
    « Zut ! Il y a déjà beaucoup de monde ! »

    2 Février 2009 – 19h27
    « Allez ! Tous en place ! Plus que trois minutes ! »
    Drew soupira. Law sentait que le stress montait de plus en plus chez son maître. Celui-ci ne cessait de regarder sa montre.

    2 Février 2009 – 19h29
    « Cinq... Quatre... Trois... Deux... Un... »
    Les lumières s'éteignirent brusquement. Les policiers, surpris, commençaient à s'agiter. Ils couraient partout. La lumière revint. Le tableau avait disparu ainsi que Drew et Law.

    2 Février 2009 – 19h31
    Le voleur courait avec le tableau sous le bras. A ses trousses, deux hommes. Ils atteignirent le toit. Moon s'arrêta soudainement. De nombreux policiers étaient postés là. Moon se retourna. Il portait un masque entièrement blanc qui contrastait avec ses vêtements noirs.
    « Et bien ! Vous êtes plus doués que les autres ! s'exclama Moon d'une voix fluette. Puis-je connaître votre nom ?
    - Je suis le commissaire Midnight et voici mon majordome Law Starknight.
    - Moi, je suis Moon, voleur professionnel, pour vous servir ! Je suis désolé, je suis pressé. Au revoir commissaire. »
    Moon bouscula les policiers et sauta sur le toit voisin. Immédiatement, Drew et Law s'élancèrent à sa poursuite.

    2 Février 2009 – 20h02
    Moon s'arrêta de courir et s'assit sur la branche d'un arbre feuillu. Il sourit en contemplant son butin.
    Deux coups de feu retentirent. Les balles brisèrent la branche et Moon chuta. Il se retrouva coincé sous la branche aux pieds de Drew.
    « Tu croyais pouvoir m'échapper, hein ? lança Drew, essoufflé.
    - Tss... T'es vraiment plus malin que les autres, l'anglais.
    - Comment le sais-tu ? Je ne te l'ai pas dit.
    - Oops... »
    Drew s'accroupit un peu inquiet et profita de l'immobilisation du voleur. Il lui ôta son masque et lorsqu'il vit son visage il le lâcha et se releva brutalement, les joues rougies.
    « T... »

    2 Février 2009 – 20h05
    Law avait perdu Drew dans la poursuite. Il se retrouva seul, perdu dans la forêt quand deux coups de feu résonnèrent entre les arbres. Il les suivit, sentant qu'il

retrouverait ainsi son maître. Lorsqu'il arriva il vit Drew, seul, debout devant une branche brisée. Il s'avança et vit qu'il tenait quelque chose dans ses mains. En s'approchant il
reconnu le masque de Moon.
    « Monsieur Midnight... Vous avez arrêté Moon ?
    - Non... Mais je sais qui c'est... »

    3 Février 2009 – 07h01
    Tsubomi était réveillée depuis plus de deux heures. A vrai dire, elle avait eu beaucoup de mal à trouver le sommeil. Drew avait vu son visage ! Il l'avait vu. Le voleur de cœur venait d'être détroussé du sien. Tsubomi sentit la chaleur monter à ses joues comme à chaque fois qu'elle pensait à lui. Elle n'avait pas envie de se lever. Oh non ! Et pourtant, elle devait aller au lycée.

    3 Février 2009 – 07h04
    Drew ne cessait de ressasser le sermon du commissaire de Tokyo. C'est vrai, pourquoi ne l'avait-il pas arrêté ? Pourquoi l'avait-il laissé s'enfuir ? Et surtout, pourquoi a-t-il fallu que ce soit elle ? Tout cela le tracassait. Il ne cessait de se tourner dans son lit, soupirant à sa bêtise.

    3 Février 2009 – 07h06
    Law n'avait pas trouvé le sommeil. Et comme il ne dormait pas il regardait Drew. Non, il l'observait. Il observait sa respiration, ses yeux gonflés par le sommeil mais refusant de se fermer, son dos quand il était face à la fenêtre, son visage quand il était face à lui. Drew ne semblait pas le voir, il ne semblait rien voir du tout. Law ne voyait que lui, et parfois, dans le clair de lune ou la lueur du matin, il voyait lui une larme sur son visage enfantin. Il ressentait alors un douloureux pincement au cœur, forcé de reconnaître qu'il ne servait à rien en ce moment même.

    3 Février 2009 – 07h11
    Tsubomi s'était enfin levée. Elle était sous la douche, le regard vide. Ses mouvements étaient lents et mous. Non, décidément, elle n'avait vraiment aucune envie d'y aller.

    3 Février 2009 – 07h20
    Drew vit Law se lever mais ne bougea pas. Il n'avait pas envie de voir son reflet dans le miroir. Il n'avait pas envie de voir la défaite sur son visage.

    3 Février 2009 – 07h22
    Law s'était levé, ne supportant plus les larmes de son maîtres. Il s'était vêtit d'une chemise blanche, d'un pantalon et d'une veste en queue-de-pie noirs, assorti avec la cravate. Il préparait le thé du matin. Il prépara ensuite un gâteau et plaça le tout sur un plateau. Il le prit et entra dans la chambre. Il le déposa sur la table de chevet et s'assit sur le bord du lit de Drew. Il lui caressa tendrement la joue pour sécher ses larmes.
    « Monsieur Midnight. Il est temps de se lever pour aller au commissariat.
    - Law... Je... Elle était à ma merci et je l'ai laissé filer !
    - Ce n'est pas grave.
    - Elle est partit avec le tableau ! s'écria-t-il violement.
    - Vous allez la dénoncer ?
    - Elle... ! (Drew marqua une pause) Non... Je ne peux pas faire ça.

    - Alors cessez de pleurer. Nous l'aurons au prochain vol. »
    Drew ne répondit pas.

    3 Février 2009 – 07h37
    Tsubomi n'avait pas prononcé un mot. Elle s'était vêtu de son uniforme scolaire bleu marine et était descendue. Elle petit-déjeunait avec sa famille, à savoir sa mère, son père et son frère cadet. Sa mère était la plus inquiète des trois.
    « Tsubomi chérie, qu'y a-t-il ? Tu as réussi non ? Tu as eu « Summertime » alors pourquoi tu...
    - Il m'a vu... Il a vu mon visage !
    - Il ? Qui est « il » ?
    - Drew ! Le commissaire anglais !
    - Quoi ? Oh non ! Ne me dit pas que tu es a... »

    3 Février 2009 – 07h40
    Drew avait daigné petit-déjeuner, ou du moins prendre son thé matinal. Il se leva finalement et prit une bonne douche froide pour se remettre les idées en place. Law lui avait déposé des affaires propres sur une chaise dans la salle de bain. Drew sortit de la douche et s'en vêtit lentement. Lorsqu'il sortit de la pièce il affichait un air à la fois déterminé et triste. Il se dirigea vers la porte d'entrée, prit son manteau et, jetant un coup d'œil à Law par-dessus son épaule, expliqua :
    « Law, je vais au commissariat. Je ferais tout pour récupérer le tableau.
    - Très bien, j'arrive.
    - Non, toi tu restes là. Tu ne bouges pas d'ici. »
    Drew sortit tout de suite après sans dire un mot de plus. Il ne cessait de penser à elle. Il ne pouvait oublier ses étranges cheveux argentés et ses yeux saphir. Il ne pouvait l'oublier elle.

    3 Février 2009 – 08h00
    Law ne savait comment réagir. Il était à la fois heureux et triste. Heureux que Drew aie enfin repris ses esprits et triste de se voir ainsi mis à l'écart. Law fit nonchalamment la vaisselle et un peu de ménage avant de se poser contre la fenêtre. Il regardait l'horizon d'immeuble en se tenant les bras, crispant parfois ses mains en repensant à l'affaire du tableau et surtout à la détresse de son maître. Peu à peu, la pluie se mit à tomber, bourdonnant dans l'appartement.
    « Ils avaient pourtant annoncé du soleil... »

    3 Février 2009 – 08h20
    « Tsubomi ! s'écria Kyo.
    - Hein ? Tu m'as parlé Kyo ?
    - Oui, je te disais qu'il pleuvait et qu'à la météo ils avaient pourtant annoncé du soleil.
    - Ah oui... C'est vrai. » souffla-t-elle avec désintéressement.
    Kyo et tous les autres la trouvaient bizarre depuis son arrivée en classe. Elle, d'habitude si joyeuse, paraissait être vide de toute énergie. Tous s'inquiétaient mais elle pensait à lui.

    3 Février 2009 – 08h32
    « Commissaire Midnight, nous venons de trouver une carte de Moon ! Il va voler le
tableau « Bouquet de Printemps » de Seiichi. Il vient tout juste de nous revenir de France.
    - Quand aura lieu le vol ?
    - Ce soir à vingt heures, au même musée qu'hier.
    - D'accord, je m'en occupe. Vous là ! Rassemblez des policiers et venez avec moi ! On va au musée !
    - Bien Monsieur Midnight ! »

    3 Février 2009 – 09h56
    « La nouvelle vient de nous parvenir ! Moon va de nouveau venir ce soir au musée de Tokyo ! Il y dérobera « Bouquet de Printemps » du célèbre professeur Seiichi ! Sa venue est annoncée à vingt heure et... »
    Law éteignit le téléviseur. Ainsi donc, il allait la revoir... Cela lui brisait le cœur. Un étrange sentiment malsain s'immisçait en lui, un sentiment nouveau et à double tranchant : la jalousie.

    3 Février 2009 – 18h48
    Drew était revenu à l'appartement. Il se changea rapidement.
    « Law, ne m'attend pas, j'ai quelque chose à faire.
    - Une réunion ?
    - Une réu... Oui ! Oui c'est ça ! Je vais sans doute rentrer tard. »
    Drew partit aussi vite qu'il était arrivé. Law sentait ce sentiment monter de plus en plus en lui mais un autre faisait son apparition, un sentiment de trahison. Pourquoi ? Pourquoi Drew lui cachait-il qu'elle allait voler ce tableau ? Pourquoi Drew ne voulait pas que Law soit avec lui ? Pourquoi ? Pourquoi ?! Law se sentait devenir fou.

    3 Février 2009 – 19h03
    Tsubomi était déjà là. Elle attendait l'heure convenue pleine d'espoir. Elle voulait le revoir. Non, c'était un désir bien plus violent, bien plus douloureux en son cœur. Sa poitrine la faisait tant souffrir de cette attente aussi longue que cruelle.

    3 Février 2009 – 20h06
    Moon avait prit le tableau comme convenu. Il était monté sur le toit mais ne s'enfuyait pas. Non, il attendait. Il l'attendait lui. Et soudain, il apparut comme par enchantement par la même porte qu'il avait emprunté. Drew était seul, il referma la porte derrière lui et s'approcha. Moon ne bougea pas, attendant patiemment. Drew lui ôta lentement son masque et enfin Moon redevint Tsubomi. Drew lâcha le masque qui tomba dans un bruit de verre brisé et passa sa main sur la joue chaude de Tsubomi. Il approcha son visage du sien. Elle ne bougeait toujours pas. Il s'approcha un peu plus, la regardant dans les yeux. Il n'y voyait ni peur ni objection. Il s'approcha encore et enfin ils se touchèrent : leur fronts étaient collés l'un à l'autre. Tsubomi lâcha le tableau et se pendit au cou de Drew. Leurs lèvres se collèrent les unes aux autres, leurs dents s'entrechoquèrent, leur langues essayaient désespérément de se frayer un passage pour se rejoindre. Lorsqu'elles y parvinrent, elles dansèrent ensemble plusieurs minutes et auraient continué ainsi bien plus longtemps si des pas précipités ne s'étaient pas entendu à travers la porte. Ils s'arrachèrent l'un à l'autre, les joues rougies. Tsubomi partit et dans la précipitation elle oublia le tableau et le masque brisé en deux. Drew ramassa les morceaux et les cacha dans sa poche, ensuite il prit le tableau et constata qu'il était intact. Les policiers arrivèrent essoufflés sur le toit. Ils remarquèrent le tableau.
    « Vous l'avez eut ?

    - Non, il m'a échappé mais j'ai le tableau.
    - Tant mieux ! »
    Drew se tourna vers eux et vit dans la pénombre de l'encadrement de la porte Law
le fixer avec des yeux noirs. Celui-ci détourna la tête et fit demi-tour sans dire un mot et en toute discrétion. Drew se sentit alors coupable. Mais de quoi ?


    4 Février 2009 – 09h57
    Drew était partit au commissariat. Law était resté seul à l'appartement. Il alluma le téléviseur  en silence.
    « Une nouvelle fois, Moon va apparaître ! Cela fera trois jours consécutifs qu'il annonce un vol ! Cette fois, il s'attaquera à  « La grande vague de Kanagawa » du célèbre fou du dessin, Hokusai Katsushika. Son vol est prévu à vingt heures quinze toujours au même musée ! Hier soir, pour la première fois il n'a pas réussit à voler le tableau. On a retrouvé le commissaire Drew Midnight avec le tableau sur le toit. Il aurait participé à tous les vols pour arrêter Moon sans jamais réussir. Aurait-il une relation cachée avec
Moon ? »
    Law frappa du poing la télévision, brisant le verre. Sa main était maculée de sang mais il ne semblait pas ressentir la douleur tant sa fureur était immense.

    4 Février 2009 – 10h23
    Tsubomi, au grand soulagement de ses proches, avait reprit du poil de la bête. Elle avait retrouvé sa bonne humeur et sa force de caractère. Encore une fois, les filles de la classe piaillaient à propos de Moon. Elles s'indignaient de son vol raté, accusaient le commissaire « Midmachin » et encourageaient Moon pour le vol du soir. Tout ceci fit rire joyeusement la bande de gais lurons.

    4 Février 2009 – 18h59
    Drew était déjà au musée et expliquait ses ordres. Une fois ceci fait, il se tourna vers le tableau.
    « Pauvre Moon, ton goût pour les peintures va de moins en moins bien... La prochaine fois choisit mieux.
    - Si il y a une prochaine fois ! s'écria le commissaire japonais qui passait par là. Parce que je ne compte pas là-dessus ! Ah ça non ! Cette fois nous l'aurons ! Tiens-toi bien Moon ! Tu ne m'échapperas pas ce soir ! Ha ha ha ! »
    Drew soupira en souriant. L'espoir du commissaire japonais et ses emportements le faisait toujours rire.

    4 Février 2009 – 20h15
    Moon avait une nouvelle fois commit son méfait. Il attendait patiemment sur le toit. Drew arriva. Cette fois-ci, Moon sauta sur le toit voisin et Drew le suivit. En chemin, Moon retira son masque pour redevenir la douce Tsubomi qui faisait chavirer le cœur du commissaire. Ils s'arrêtèrent en pleine forêt, loin de toute agitation. Tsubomi  posa le tableau contre un arbre et fixa Drew quand soudain, deux coups de feu retentirent. Elle était touchée. Elle se tenait la poitrine en se laissait glisser au sol. Drew, les yeux plein de larmes, s'agenouilla et la prit dans ses bras en cherchant des yeux qui avait tiré. Dans l'ombre d'un arbre il aperçu une personne familière : Law.

    4 Février 2009 – 20h47
    Law fixait Drew et Tsubomi d’un regard vide de toute expression. Cependant, une lueur de folie y luisait. Tsubomi avait de plus en plus de mal à respirer. Elle tenait de ses mains ensanglantées les bras de Drew, le suppliant du regard de ne pas la laisser. Mais Drew ne semblait pas la voir, complètement anéanti par ce qu’avait fait Law. Il n’avait
jamais cru possible que Law agisse ainsi. Il ouvra et referma la bouche plusieurs fois comme s’il voulait parler mais ne le pouvait pas. Il prononça finalement quelques mots :
    « Pourquoi ? Law… Pourquoi as-tu fais ça ? »
    Law ne lui répondit que par un sourire triste et des larmes luisantes à la lumière du clair de lune. Il lâcha le revolver et se laissa tomber à genou, prenant sa tête dans ses mains, cachant son visage inondé de larmes.

    4 Février 2009 – 20h54
    Tsubomi avait de plus en plus mal à la poitrine. Son souffle devenait de plus en plus léger, de plus en plus saccadé. Sa vue se brouillait, devenait floue. Le goût du sang lui restait en bouche et sa gorge en était obstruée. Elle ne pouvait pas parler et pourtant elle en mourait d’envie. Elle tentait tristement de s’accrochait à la vie, à Drew. Parfois elle levait la tête et le regardait. Elle essayait de communiquer avec lui mais n’y parvenait pas. Une grande douleur apparut en son corps, comme il brûlait de l’intérieur. Avec ses toutes dernières forces elle se redressa, saisit le visage de Drew avec ses mains maculées de sang et l’embrassa, laissant une trace sanglante sur son visage. Il la regardait enfin, il pleurait. Elle lui sourit tendrement en sentant ses derniers moments arriver.
    « A..d… »

    4 Février 2009 – 21h00
    « i…eu… »
    Drew sentit les mains de Tsubomi lâcher prise. Il la sentait se laisser aller. Elle lui tomba dans les bras, un doux sourire aux lèvres. Drew n’en revenait pas. Ses yeux grands écarquillés fixaient le corps de Tsubomi, il ne comprenait pas ce qui arrivait quand soudain tout lui apparut. Elle était morte et il l’avait tué. Il hurla de désespoir en serrant contre lui le corps refroidissant de Tsubomi.

    4 Février 2009 – 21h03
    Law releva la tête. Jamais il n’avait entendu de cri si déchirant. Ce cri lui prit les entrailles. Il vomit de sa laideur. Il avait tué la femme qu’aimait son maître. Il l’avait tué ! Law tendit fébrilement la main vers le révolver, le prenant en tremblant et le ramenant contre lui. Il serra contre sa poitrine l’arme du crime. C’était de sa faute à elle. Soudain Drew se leva et marcha vers Law avec un regard plein de haine.

    4 Février 2009 – 21h07
    Deux coups de feu résonnèrent à nouveau entre les arbres.

    4 Février 2009 – 21h08
    Il l’avait tué. Il s’était vengé de la trahison qu’il avait subit. Law avait tiré sur Drew. Il lâcha l’arme et se rapprocha de Drew. Il s’était sentit menacé et il avait tiré par reflexe.
Ah ! Maudit reflexe ! Law pleurait en berçant le corps de Drew. Aussi il n’entendit pas les policiers arriver, sans doute alertés par les coups de feu.


    6 Avril 2009 – 15h39
    « Faites se lever l’accusé. Messieurs les jurés, avez-vous fini de délibérer ?
    - Oui. A la question : l’accusé Law Starknight est-il coupable ou non coupable… Le verdict est : coupable. Aussi, l’accusé est condamné à la peine maximum : la peine de mort par pendaison. »

    29 Avril 2009 – 12h36
    « L’ordre d’exécution de Law Starknight vient d’être signé.
    - Il va donc être pendu dans cinq jours.
    - Eh oui. Mais pourquoi n’est-il pas rentrer en Angleterre pour le procès ?
    - Il voulait rester ici, auprès de son maître.
    - Pauvre fou… »

    4 Mai 2009 –  08h21
    « Hey ! Starknight, debout. Tu vas être pendu aujourd’hui ! Si tu veux écrire une lettre c’est le moment. Un prêtre catholique va venir te voir à neuf heures. T’es bien catholique, non ?
    - Oui, c’est exacte. »
    Le gardien referma la porte. Law soupira puis se leva pour s’asseoir à la table de sa cellule. Il avait devant lui une feuille et un crayon. Il prit le crayon et fixa la feuille un long moment. Ses mains tremblaient. Il s’était pourtant préparé à ça mais il avait tout de même peur. Il écrivit enfin quelques mots sur une feuille.

    4 Février 2009 – 09h02
    Le prêtre venait d’entrer dans la cellule. Law n’avait pas bougé de sa chaise, fixant les quelques mots qui entachaient la feuille. Il releva la tête, le regard perdu et les yeux emplis de larmes.
    « Dites-moi tout mon enfant… »

    4 Février 2009 – 10h08
    On ouvrit la porte de la cellule de Law.
    « C’est l’heure. »
    Il se leva. Le prêtre le suivit jusqu’au couloir puis lui souhaita de rejoindre le Christ. Law esquissa un sourire triste puis suivit le gardien. Il entra dans une pièce blanche où deux hommes en noir l’attendaient sur une estrade de bois. L’un d’eux tenait entre ses mains le bout de la corde nouée qui allait le tuer. Law déglutit.

    4 Février 2009 – 10h16
    On passa la corde au cou de Law en la serrant. Des larmes perlèrent aux yeux du condamné.

    4 Février 2009 – 10h17
    Le second homme actionna une manivelle et Law sentit le sol se dérober sous ses pieds. Il sentait la corde lui couper la respiration. Elle lui brûlait la gorge. Il sentait de moins en moins d’air dans ses poumons. Il ne se débattait pas, il n’en avait pas la force. Une larme coula le long de sa joue et chuta au sol. Plus un gramme d’air en lui.

    4 Février 2009 –  10h20
    « Le condamné Law Starknight est officiellement mort. »

    6 Février 2009 –  13h04
    « Le corps du tueur Law Starknight vient d’être enterré au cimetière d’Aoyama à Tokyo. Il gît aux côtés du commissaire Drew Midnight, le maître de Law Starknight.
De-même sa tombe est à côté de celle de Moon dont nous connaissons l’identité. Il s’agissait de Tsubomi Tsuki, une jeune lycéenne de Tokyo. Souhaitons leur une vie meilleure. »
_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 12:42 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sasucath
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 105
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Moyenne de points: 0,54
points: 57

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:04 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNN  Crying or Very sad c'est quoi cette histoire à faire pleurer! Si triste!!! Snif. Sinon c'est une jolie histoire d'amour, malheureusement qui "fini mal", elle est assez rapide aussi. Trois jours... Alala ^^ Ton style d'écriture est sympa. AAh ma lady, je n'en attendais pas moi de vous; cela vous ressemble bien les fins qui ne sont pas "happy" 
_________________


Revenir en haut
Shura Snowblood
graphiste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: Sous un cerisier fleurit
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq
Moyenne de points: 0,50
points: 12

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:14 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

Oui ça a été le coup de foudre entre Tsubomi et Drew... (mais pourquoi il ets pas resté avec Lawrence ce c** ?)
Si j'ai le courage, je fais une version non censurée !
 

_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sasucath
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 105
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Moyenne de points: 0,54
points: 57

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:19 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

mmh.. pourquoi pas... cela pourrais être intéressant
_________________


Revenir en haut
Shura Snowblood
graphiste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2010
Messages: 24
Localisation: Sous un cerisier fleurit
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鷄 Coq
Moyenne de points: 0,50
points: 12

MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:36 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

Nyark nyark nyark *se frotte les mains* Yaoi ¤o¤  

_________________



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Sasucath
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Fév 2010
Messages: 105
Féminin Lion (24juil-23aoû) 馬 Cheval
Moyenne de points: 0,54
points: 57

MessagePosté le: Jeu 19 Aoû - 16:33 (2010)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur Répondre en citant

Kyahhhh *o*
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:55 (2018)    Sujet du message: [OS] Le Voleur de Coeur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Univers Animes Index du Forum -> section Yaoi! -> La section: lecture... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com